lundi, 26 juin 2017

Ardennes : cinq jeunes déficients visuels remportent un 1er prix de BD à Angoulème

Cinq jeunes de 10 à 15 ans, tous déficients visuels, scolarisés au centre d’audiophonologie et d’éducation sensorielle de Charleville-Mézières (CAES, situé avenue Jean-Jaurès), ont remporté le 1 er  prix du concours de BD organisé par l’association Hippocampe, en parallèle du festival de la bande dessinée d’Angoulême.

Il s’agit de Marion Lemaire, Lucie Faucheron, Alexis Pringot, Andy Lobet et Nicolas Djebli. De septembre à décembre 2015, tous les mardis matin, ces cinq jeunes ont travaillé à leur projet BD, avec Delphine Robin et Marion Torres, leurs éducatrices.

Toute l’équipe a réfléchi au thème imposé : « Les animaux aux Jeux Olympiques ».

Chacun des jeunes s’est choisi un animal, en lien avec une couleur des cinq anneaux olympiques (le bleu pour le poisson, le rouge pour la coccinelle, le jaune pour l’abeille, le vert pour le lézard, le noir pour l’araignée). Puis tous ensemble, ils ont inventé cinq petites histoires qui allaient mener leurs « bestioles » aux JO !

Deux jeunes ont réalisé les dessins des 30 vignettes, une autre a mis les planches en peinture, un autre s’est occupé de la saisie informatique des textes, un autre a réfléchi à l’habillage-matière des anneaux : un vrai travail d’équipe, en somme.

Tous les dessins ont été thermogonflés, tous les textes ont été traduits en braille, toutes les cases ont été mises en relief… Dans l’objectif de rendre un travail coloré et tactile, accessibles aux personnes déficientes visuelles.

En route pour Angoulême

Ce prix est, au final, une belle récompense pour tout le monde.

Il fait suite à un 1 er  prix individuel remporté l’an passé par la jeune Marion toute seule. Il a donc d’autant plus de valeur qu’il a été gagné, cette fois, en équipe. Façon, pour ces jeunes, de donner corps à l’adage « l’union fait la force ! »

Ce 1er  prix s’accompagne de nombreux cadeaux pour les enfants, d’un trophée pour l’équipe et d’un séjour de vacances d’une semaine à la mer pour tous.

Les enfants et leurs accompagnatrices prendront la route demain matin pour Angoulême. Ils dormiront chez l’habitant, avant de visiter les « bulles » du Festival le vendredi matin, et de rallier la cérémonie de la remise des prix dans les salons d’un grand hôtel du centre-ville d’Angoulême l’après-midi. Le voyage promet d’être riche en émotions pour ces jeunes artistes en herbe.

Un concours chaque année pour les handicapés

Créée en 2005, avec pour objectifs principaux le développement d'actions culturelles et artistiques en faveur des personnes handicapées et leur accès aux arts et à la culture, l'association l'Hippocampe organise chaque année un concours de bande dessinée pour jeunes et adultes handicapés.