lundi, 26 juin 2017

Primés à Angoulême pour leur première BD

Les résidants de la Maison d’accueil spécialisé de Targé ont réalisé une BD qui a concouru au festival d’Angoulême. Et y a obtenu un prix.

Tout a commencé par une simple affiche. Celle du Festival international de la bande dessinée d'Angoulême. Pas pour y vanter les mérites du futur Grand Prix, mais ceux du concours Hippocampe : créé il y a quinze ans par l'association du même nom, il s'adresse exclusivement à des personnes – enfants, adolescents, ou adultes – en situation de handicap. « Quand je l'ai vu, j'ai trouvé ça intéressant », explique Annie Guyonnet, directrice de la Maison d'accueil spécialisé (MAS).

" C'était une vraie ouverture culturelle. "

Aussitôt dit, aussitôt fait, sept résidents sont sélectionnés pour participer au projet. « On a essayé de voir en fonction de leurs capacités » expliquent Lucie Durand et Doriand Poupault, éducatrice et aide médico-psychologique, en charge du groupe. En adaptant parfois le matériel aux possibilités des uns et des autres : pour Cécile, qui ne peut quitter son fauteuil, la planche à dessins a été mise à la verticale.
Chacun trouve ainsi sa place dans la réalisation : Michel est doué pour les couleurs, Claire pour le collage, Chantal pour peindre dans un cadre déterminé… Commencée début octobre, la BD – deux planches d'une dizaine de dessins – est terminée pour être envoyée le 13 décembre. « Pour eux, c'était vraiment une découverte, s'enthousiasme Annie Guyonnet. C'était une vraie ouverture culturelle. »
Une ouverture poursuivie les 31 janvier et 1er février puisque tout le groupe – treize personnes au total – s'est rendu à Angoulême pour découvrir l'univers de la BD. Entre-temps, ils avaient appris que leur BD avait reçu le prix Hippocampe dans leur catégorie. Une distinction qui leur permet d'intégrer l'exposition itinérante des 31 BD primées dans le secteur médico-social. La MAS espère que l'exposition pourra faire étape à Targé pour montrer de quoi les résidants sont capables.
Car la fibre dessinatrice a atteint toute l'institution : on parle déjà du prochain concours et cette fois, c'est l'Hippocampe d'or qui sera l'objectif.